Composés de 90% d’eau, les déchets organiques ne doivent pas être incinérés

Les déchets, une source d’énergie incroyable.

Une ressource organique 

Réelle ressource énergétique, les déchets organiques sont le nouvel or vert. Composés à 90% d’eau et trop souvent mal triés, ils se retrouvent à l’usine d’incinération. A pleine puissance, les fours brûlent de l’eau.  

Un gaspillage énergétique inconcevable lorsqu’on a conscience des ressources que représentent ces déchets. Ils se recyclent par exemple en compost, riche engrais regorgeant de nutriments pour la terre. On en fait aussi du biogaz, une énergie 100% renouvelable. A Genève, le site de Châtillon crée du biogaz. Son unité de méthanisation transforme vos déchets de cuisine en énergie. 

Les étapes de production de biogaz et de compost 

1 – Tri, collecte, transport

Les déchets verts triés sont collectés auprès des collectivités, centres de tri et entreprises. Ils sont acheminés vers un centre de valorisation.

2 – Production d’énergie renouvelable et de compost 

A leur arrivée au centre de valorisation, les déchets sont pesés et triés. On les sépare en deux catégories: d’un côté les déchets secs, de l’autre, les déchets humides. 

Les déchets verts secs: Branchages, feuilles mortes et autres déchets issus de la taille des arbres par exemple, sont transformés en compost. Sous forme de ce qu’on appelle andins, les déchets sont séchés. Il sont ensuite criblés. Cette étape permet d’enlever les inévitables impuretés. Le compost produit peut être de différents grains, et de qualité variable. Il sert ensuite aux particuliers et aux agriculteurs pour nourrir leurs terres. 

Les déchets verts humides: Gazon, épluchures et autres déchets de cuisine sont destinés à créer des énergies renouvelables. Contenant jusqu’à 90% d’eau, ces déchets sont placés dans un digesteur. Dans ce dernier, par un processus de méthanisation, les déchets produisent du biogaz. Celui-ci peut ensuite être transformé en électricité et en chaleur.

Réduire ses déchets, l’indispensable réalité.

Une Suisse exemplaire ? La Suisse est le troisième producteur de déchets urbains avec plus de 700 kg par personne. La charge écologique et économique qui en résulte est considérable: impôts, taxes, émissions C02. Réduire ses déchets est donc bon pour l’environnement, et pour notre porte-monnaie…

Lire plus »

Les déchets, une source d’énergie incroyable.

Près de 30% des déchets ménagers sont constitués de déchets organiques, dits déchets verts. Ces détritus finissent souvent à l’usine d’incinération alors qu’ils devraient être recyclés et représentent une importante ressource, tant matérielle qu’énergétique…

Lire plus »