L'équipe de Up Green, Tim, Aude et Luca, les créateurs de la petite poubelle verte pour trier le compost de cuisine, sans odeur.

L’histoire de Up Green Recycling

1. La naissance d’une idée

Hiver 2018, une idée jaillit : créer une poubelle à déchets organiques pour un tri sans soucis. Une poubelle avec laquelle oublier les tracas du tri de ces déchets, abritant parfois une faune dont on se passerait bien. Pas de jus, pas d’odeurs, pas de moucherons, le tri n’est plus repoussant. Notre démarche avait pour but d’inciter à trier davantage les déchets organiques, bien souvent boudés par les ménages.

Après une étude technique, nos ingénieurs en viennent à la solution du vide : une technologie qui offre des propriétés de conservation particulièrement intéressantes pour atteindre notre objectif.

Olii

A la pointe de l’iceberg, une idée innovante se dessine, cachant un immense casse-tête technique. Comment intégrer un système de mise sous vide dans une poubelle à déchets organiques de petite taille, sans apport d’énergie électrique ?

La toute première Mint à voir le jour allie matériaux nobles, design recherché et structure mécanique complexe. Cette idée nous permet d’être sélectionnés lors de la finale du prix à l’innovation Hes-so 2018.

Si les aspects d’innovation et de technique ont convaincu le jury, ce n’est pas le cas des utilisateurs. Durant les premiers tests, ceux-ci la comparent à une radio. Plouf. On ne reconnaît pas la poubelle à déchets verts. Au même moment, les estimations des coûts de production atteignent des sommes inimaginables… Il faut repenser le concept qui, en l’état, n’est pas viable pour notre jeune startup…

2. Une idée qui germe

Nous sommes en septembre 2019. Notre technologie fonctionne, il faut maintenant définir la forme de la poubelle. Dans notre approche, l’utilisateur final est au cœur de nos réflexions. Notre poubelle se veut donc esthétique, ergonomique, durable et fonctionnelle, tout en répondant aux diverses contraintes techniques (acidité des déchets, processus d’industrialisation, résistance, etc).

En alliant nos compétences en étude de marché et ingénierie nous avons fait évoluer notre modèle de poubelle vers une solution qui correspond aux attentes du marché.

Le système mécanique de mise sous vide inclut un piston. Celui-ci est rond. Notre imaginaire a directement changé les habitudes en créant une poubelle ronde. Un concept de design disruptif dans le domaine des poubelles vertes.

L’idée, accueillie avec surprise, a divisé nos testeurs : une poubelle ronde, c’est une super idée, mais dans un coin de la cuisine, ça coince ! Ouille !

Retour dans nos bureaux, pour définir le design final, ou presque de celle qui deviendra Mint.

3. La naissance de Mint

D’une poubelle ronde à une poubelle carrée, une magnifique évolution technique, dans l’intégration de notre système de mise sous-vide, dans cette nouvelle poubelle.

Fonctionnement de mint, la poubelle à déchets organiques sans odeurs

En novembre 2019, les premiers contributeurs au projet achètent Mint : une poubelle à déchets verts inédite, dotée d’un système de mise sous vide. Depuis ce jour, Mint a vécu plusieurs changements de design. La technologie, bien qu’évoluée, est toujours la même. La forme, quant à elle, a subtilement changé. On retrouve Mint sous les mêmes courbes que nous connaissons aujourd’hui. Et pourtant, à ce moment, elle n’en était pas encore à son design final.

Ce n’est qu’après 8 itérations supplémentaires que Mint est devenue celle que nos clients recevront, fin 2020. 8 itérations qu’on ne voit presque pas à l’œil nu. Après le financement participatif, la seconde plus grosse étape arrivait : l’industrialisation. Pour produire Mint, il fallait définir une multitude de critères techniques, liés aux contraintes de production, entre autres.

Et c’est une fin heureuse pour cet article : Mint voit le jour en ce moment même. D’ici mi-décembre, elle aura rejoint les cuisines des ménages qui l’ont déjà adoptée et on les remercie pour leur confiance 💚  Si vous aussi, Mint vous a conquis :

Réduire ses déchets, l’indispensable réalité.

Une Suisse exemplaire ? La Suisse est le troisième producteur de déchets urbains avec plus de 700 kg par personne. La charge écologique et économique qui en résulte est considérable: impôts, taxes, émissions C02. Réduire ses déchets est donc bon pour l’environnement, et pour notre porte-monnaie…

Lire plus »

Les déchets, une source d’énergie incroyable.

Près de 30% des déchets ménagers sont constitués de déchets organiques, dits déchets verts. Ces détritus finissent souvent à l’usine d’incinération alors qu’ils devraient être recyclés et représentent une importante ressource, tant matérielle qu’énergétique…

Lire plus »